[ Woman Driver 1/50] Denise McCluggage l’hyper-active.

Le premier opus d’une longue série qui met en valeur les femmes les plus rapide du monde.

McLuggage61webJe ne ferais pas dans l’ordre chronologique mais suivant mon instinct du jour, d’après leurs exploits, leurs personnalités. C’est pourquoi, aujourd’hui, c’est Denise McCluggage qui est à l’honneur.

Une femme qui a marqué l’histoire du sport automobile, initialement journaliste auto passionnée de mécanique (un peu, beaucoup comme moi), pilote automobile, photographe, intellectuelle, Denise McCluggage a été une pionnière de l’égalité pour les femmes aux États-Unis à travers l’automobile.

Qui Est Denise McCluggage?

Née en 1927, Denise McCluggage a commencé sa carrière en sport automobile à travers sa plume. En tant que journaliste sportif, elle a écrit (et encore aujourd’hui sur son blog) sur le sport automobile et le ski principalement. Un peu comme la GT Academy (du Virtuel au réel), c’est l’écriture qui a propulsé Denise sur le circuit.

C’est donc en 1950 à San Francisco que Denis McCluggage démarre sa carrière de pilote automobile grâce à LA rencontre de sa vie. Elle couvrait alors une course de yacht au moment où elle a fait la rencontre de Briggs Cunnigham (navigateur, un pilote automobile, propriétaire et constructeur des premières voitures américaines de sport au Mans).

1280px-Cunningham_C4RLancée dans sa passion, l’envie de devenir actrice et non conteuse du sport automobile, Denise s’offre sa première  voiture de sport MG TC pour se « faire le volant » lors des petites compétitions locales. En 1954, elle s’installe à New York pour travailler au New York Herald Tribune, la MG a été remplacée par une Jaguar XK140 et débute, enfin, sa carrière de pilote professionnelle en 55/56.

Son Palmarès

En 1956, elle change à nouveau sa Jaguar pour une Porsche 550 RS, elle se hisse sur la plus haute marche de la fameuse course féminine Speed ​​Week Nassau. Tenace, intrépide, elle se tente au MT4-2AD Osca mais ne parvint à atteindre que la 6e place.

Denise McCluggage a su gagner le respect de ses homologues masculins. Sa marque de fabrique était un casque blanc avec des points.

  • 1957 : Vainqueur Watkins Glen en Porsche 550 RS
  • 1957 : 5e au SCCA mixte à Montgomery Porsche 550 RS
  • 1957 : 2e Nassau Ladies Porsche 550 RS

Elle a aussi terminé 4e au trophée du gouverneur, 8e pour le Trophée commémoratif.

Elle a continué à participer des événements SCCA locaux en 1958, toujours au volant de sa Porsche. Ses classement exacts sont difficiles à trouver hors mi ceux cités ci-dessus, mais on sait qu’elle était 8e dans une course nationale à Lime Rock en Juin 58, intronisée par Monsieur Briggs Cunningham. Restons en 1958, Denise a terminé 7e du Rheinland-Pfalz Preis  au Nürburgring  au volant d’une Alfa Romeo Giulietta. Elle a partagé une Lotus Climax 11 avec Marion Lowe au Bahamas et a terminé 9e dans le Trophée Nassau.

En 1959, avec le soutien infaillible de Briggs Cunningham, Denise a terminé 8e et 5e aux deux courses SCCA à Montgomery, puis 5e dans la Porsche 550 RS et 8e dans un Osca 750. C’est à cette même année que Denise fût sélectionnée pour la Team  pour concourir le Rallye Cross Canada.

En 1961, elle a piloté également une GT SWB Ferrari 250 avec Allen Eage.

  • 1961 :  Vainqueur 12 Heures de Sebring – GT Ferrari 250
  • 1961 : Vainqueur Grand Prix du Vénézuéla – Porsche 550 Rs

La Ferrari a été échangé pour un S1000 Osca en 1962. C’est alors que Denise et son acolyte Allen connurent une sortie de route grave. De fort tempérament, Denise remonte ses manches, ne se laisse pas abattre et repart de plus belles en 1962. Elle a conduit au Royaume-Uni et en France, généralement dans une Mini, celle de Terry Hunter à la fin du Tour de France.

Auprès d’Anne Hall, sa co-pilote, le 8 Janvier 1964, au Rallye Monte-Carlo, aux commandes d’une Ford Falcon, elles remportent la première place!

  • 1964 : Vainqueur Rallye Monte-Carlo – Ford Falcon

Après cette vie de pilote intrépide, Denise McCluggage repart vers son premier amour, l’écriture sportif. Elle fonde Auto Week. Livres, articles, chronique, Denise McCluggage est ma référence, vous comprenez mieux pourquoi, la première de cette longue série est dédiée à cette grande dame du journalisme et sport Automobile. Denise ne cesse de partager son enthousiasme et son oeil critique, passionnée, l’automobile coule dans ses veines comme l’encre sur une feuille…. jusqu’au bout.

Retrouvez Auto Week sur Facebook

Via Wikipédia et surf net 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s